MSPTM » » Une belle expérience missionnaire.

Une belle expérience missionnaire.

 
 
 
Durant ce mois de juillet nous accueillerons à Cusco un groupe de jeunes américains de Buffalo (NY) d’entre 15 et 20 ans souhaitant connaître de plus près notre vie missionnaire afin pouvoir découvrir de nouveaux horizons dans leur discernement vocationnel. Ces garçons et ces filles qui vivent de la foi et alimentent leur vie spirituelle (la plupart d’entre eux appartient au Mouvement Homeschool) ont constitué ce qu’ils appellent le Proyect Matthew 25,40 d’après le texte biblique :
“En vérité, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” (Mt. 25,40)
C’est la troisième année que ce projet est réalisé, même les jeunes sont différents à chaque occasion. Les garçons feront leur expérience à la “Cité des Enfants” d’Andahuaylillas, tandis que les filles le feront au Foyer de nos Soeurs.
À l’approche de leur voyage les jeunes ont reçu quelques sessions de théologie de la mission à Buffalo afin d’avoir une préparation spirituelle et intellectuelle adéquate pour comprendre notre travail. Ces sessions ont été données par le Père Giuseppe Cardamone des Missionnaires Serviteurs des Pauvres (italien). Ce projet est financé en partie par un de nos bienfaiteurs qui souhaite que les jeunes connaissent la mission et en partie par les jeunes eux-mêmes qui s’engagent dans différentes activités au long de l’année afin d’obtenir les ressources nécessaires au voyage. Les responsables de l’organisation du groupe sont Jean et Patrick O’Brien qui ont préparé le voyage avec des rencontres mensuelles de prière durant lesquelles ils ont également expliqué aux jeunes en quoi consiste réellement le travail missionnaire du Mouvement.
Une fois au Pérou leur programme se développera en trois volets :
A) connaître de près notre travail missionnaire.
B) connaître les conditions de vie douloureuses de nombreuses personnes en participant à quelques missions dans les villages de la Haute Cordillère.
C) connaître un peu la beauté de la culture péruvienne et andine de Cuzco, ce qui est également intéressant d’un point de vue religieux.
Le but de tout cela est que ces jeunes puissent s’imprégner de la vie missionnaire afin de pouvoir considérer avec plus de responsabilité la possibilité d’un engagement généreux envers les pauvres. Cela peut se faire par une année de service et de discernement vocationnel au milieu des pauvres ou alors, si Dieu le veut, par le don de toute leur vie dans la vocation religieuse.
Cela vaut la peine de construire des ponts entre le monde développé et les pays pauvres et cela pour le bien de tous. Ceux qui vivent dans les pays riches sont toujours plus esclaves de leur confort et leur bienêtre. Ce contact avec la pauvreté peut devenir dans leur relation avec le Christ une véritable occasion de conversion.

ProjectMatthewSisters

Leave a reply

Your email address will not be published.